KASABIAN PARADISE

Kasabian – Kasabian (album) (2004)

2004-kasabian-cover-album

 

Kasabian est le premier album studio du groupe Kasabian.

Nom de l’album : Kasabian (nom de travail Test Transmission)

Sortie : 6 septembre 2004 au Royaume-Uni /16 novembre 2004 en France / 8 mars 2005 aux Etats-Unis
Production : Kasabian + Jim Abbiss + Jacknife Lee
Charts : 4ème position (UK) (France : 70)

Une partie du contenu de cet article a été écrite grâce aux informations tirées du livre Kasabian. Sound, Movement and Empire de Joe Shooman.

Enregistrement

Après avoir enregistré une série de démos sous le nom Saracuse, le groupe Kasabian signe un contrat avec un label de Sony. Ils s’installent du printemps 2002 à août 2003 dans une ferme près de Rutland Water – lac situé à proximité de Oakham (UK) -, baptisée pour ce laps de temps les « Paradise Studios« , où ils vivent également. Suivant les conseils de RCA, le groupe a tout d’abord commencé par travailler avec Garret « Jacknife » Lee, avec qui la collaboration ne fonctionne pas, comme l’explique Chris Edwards pour Excellent Online :

« We did have a producer in at the start, and we did a couple of tracks with him, but it wasn’t what we wanted. It was going a bit too far. We wanted it to be more organic, and he ended up kind of changing our music a bit too much and trying to become the sixth member, like he was part of the band and stuff. It just wasn’t working. So we just told the label to look, let us produce it ourselves, and then we’ll get some guy to mix it. Luckily, they agreed to it, and it ended up pretty cool. » (« Nous avions un producteur au début, et on a travaillé quelques chansons avec lui, mais ça ne correspondait pas à ce qu’on voulait. Ca allait un peu loin. On voulait que ça soit plus instrumental, et il changeait un peu trop notre musique, devenant comme un sixième membre, comme s’il faisait partie du groupe. Ca ne fonctionnait juste pas. Donc on en a parlé à la maison de disque, en leur demandant qu’ils nous laissent le produire nous-même et ensuite trouver quelqu’un pour le mixer. Heureusement, ils ont été d’accord, et ça a bien fini« )

L’aide est venu du producteur Jim Abbiss.

Pochette : « Ultraface »

Nommé « Ultraface« , l’homme masqué apparaît dès les premières pochettes de Kasabian. Il a été imaginé par le groupe pour figurer sur des drapeaux et la version finale est du designer Simon Corkin. Le « ultraface » s’inspire, comme son nom l’indique, des ultras italiens, des sortes de hooligans positifs.  Le Kasabian Manifesto accompagnait le premier album stipule : « The man behind the mask doesn’t have to be a Che Guevara revolutionary. He could be a shelf stacker or an office worker, a dreamer, a schemer, the bloke/girl next to you on the bus, in the club, on the terraces, down the pub. » (« L’homme derrière le masque n’a pas à être un révolutionnaire à la Che Guevara. Il peut être empileur ou employé de bureau, rêveur, conspirateur, le type ou la fille à côté de toi dans le bus, au club, en terrasse, au pub« ) Certains y ont vu un clin d’oeil à Banksy. Certaines personnes considèrent aussi que le fait que Chris porte une écharpe sur la pochette de West Ryder Pauper Lunatic Asylum est un rappel de ce logo, réutilisé sur du merchandising de Kasabian.

Tracklist de Kasabian

Tracklist britannique

Club Foot
Processed Beats
Reason Is Treason
I.D.
Orange
L.S.F. (Lost Souls Forever)
Running Battle
Test Transmission
Pinch Roller
Cutt Off
Butcher Blues
Ovary Stripe
U Boat (+ ghost track Reason Is Treason [Jacknife Lee Mix])

Tracklist française / européenne

Club Foot 
Processed Beats
Reason Is Treason
I.D.
L.S.F. (Lost Souls Forever)
Running Battle
Test Transmission
Cutt Off
Butcher Blues
U Boat (+ ghost track Reason Is Treason [Jacknife Lee Mix])

Singles

  • [preview] Processed Beats [demo version] (édition limitée)
  • [preview] Reason Is Treason (édition limitée)
  • Club Foot – 17 mai 2004
  • L.S.F. (Lost Souls Forever) – 9 août 2004
  • Processed Beats -11 octobre 2004
  • Cutt Off – 3 janvier 2005
  • Club Foot [reissue] – 21 mars 2005

Equipe technique sur Kasabian

Kasabian

  • Tom Meighan (voix)
  • Sergio Pizzorno (guitare, voix, clavier)
  • Chris Edwards (guitare basse)
  • Chris Karloff (guitare, claviers, Omnichord, guitare basse)

Musiciens additionnels

  • Ian Matthews (batterie, morceaux 2, 5 et 11)
  • Ryan Glover (batterie, morceaux 3 et 8)
  • Dan Ralph Martin (batterie, morceaux 6 et 10)
  • Mitch Glover (batterie sur le morceau 12)

Equipe technique

  • Kasabian (Production)
  • Jim Abbiss (Additional production, mixing)
  • Barny (Mix engineering)
  • Damian Taylor (Programming)
  • John Dent (Mastering)
  • Jill Furmanovsky (Photography)
  • Simon Corkin (Design, illustration)

L’album Kasabian selon Kasabian

« The first LP had military imagery because we were writing it as shit was happening abroad with the army. You’d go down the shops and see ‘THE TROOPS ARE ON FIRE’ in the paper and Serge wrote the lyrics and took influence from this. We weren’t for it or against. We just wrote about what was going on. Unless you are going to put yourself literally on the frontline or go out and protest then generally we sit back. If you thought about it too much then it would fry your brain. » Chris Edward (Clash, 2 septembre 2006) (« Le premier album avait une imagerie militaire parce qu’on l’armée faisait de la merde lors de l’écriture de l’album. Vous alliez faire les magasins et pouviez lire ‘Les troupes sont au taquet’ et Serge s’en est inspiré pour écrire les paroles [de L.S.F.]. On n’était ni pour ni contre ; on a juste écrit quelque chose sur ce qu’il se passait. A moins d’aller au front directement ou de sortir pour manifester, on se détend. Si tu y penses trop ça te grille le cerveau.« )

Anecdotes

  • L’interlude Pinch Roller comporte un snippet du son de Big Ben.
  • L’interlude Orange est un clin d’oeil à Wendy Carlos, inspiré de la bande originale de Orange Mécanique (Clockwork Orange).
  • La démo de l’album comporte une faute de frappe et s’intitule Kasabien. C’est décidément une habitude puisque le nom de Saracuse venait lui aussi d’une faute de frappe, initialement Syracuse.
  • Le 5 septembre 2014, Kasabian ont joué l’album en entier lors du iTunes Festival à Londres, à un jour du dixième anniversaire de la sortie de l’album. La performance était diffusée sur Internet.

 

Kasabian – Facebook